Un pôle santé

Un pôle santé
Un pôle santé inscrit au PLU de la commune.

Le 24 mai dernier, notre projet a été présenté à la Direction Départementale de l’ARS (Agence Régionale de Santé de la Nouvelle Aquitaine). Un avis favorable de principe a été donné au vu des informations recueillies lors de notre étude d’opportunité et de faisabilité engagée en novembre 2015. Cet avis confirme la pertinence de notre projet et nous encourage à poursuivre sa mise en œuvre. L’étape suivante s’avère plus délicate et difficile. Il s’agit de confier un projet de soins à la future équipe de Professionnels de Santé qu’il nous reste à constituer.

Une problématique commune à toutes les collectivités territoriales.

Le contexte économique que nous subissons (baisse des dotations, réforme de la fiscalité etc…) ne constitue pas vraiment un atout même si des subventions peuvent nous aider à condition de trouver 2 médecins généralistes. Ce souci est partagé par toutes les communes du département engagées dans la même démarche.

 

Le 7 novembre dernier, l’AML (Association des Maires et Présidents de communautés des Landes) a organisé des ateliers de réflexion pour dégager des pistes d’action s’appuyant sur un état des lieux et perspectives sur le territoire landais :

 

Le contexte affiche malgré tout des atouts encourageants. Le métier de médecin généraliste est en pleine mutation. Le métier se féminise et les jeunes médecins aspirent à travailler en équipe pluridisciplinaire pour bénéficier des avantages et de l’intérêt de l’organisation qui en découle : coordination des soins, une approche plus préventive des affections, une meilleure continuité des soins avec des tours de garde partagés.

 

La présence médicale dans nos territoires régresse dangereusement. Le nombre de médecins en exercice dans notre département diminue. Les médecins prenant leur retraite ne trouvent pas toujours de successeurs et les statistiques confortent la tendance :

 -     55% des médecins en exercice ont plus de 55 ans.

-     147 ont entre 60 et 65 ans.

(Données statistiques du 30 septembre 2017)

 

Les zones fragilisées risquent de s’étendre prochainement. Il nous faut donc anticiper   ce phénomène particulièrement en milieu rural et dans certaines zones péri-urbaines dont fait partie notre secteur.

 

Des réponses existent déjà :

 -     Des incitations financières proposées par les Organismes d’assurance maladie.

-     Des facilités pour s’installer (exemple les Maisons de Santé Pluridisciplinaire)

-     Les Hôpitaux ont des projets d’externalisation de leur activité (consultations avancées en milieu rural par des praticiens hospitaliers)

-     La ville de DAX s’est rapprochée de l’université de médecine de Bordeaux pour encourager les futurs médecins à s’installer en milieu rural voire péri-rural.

-     Le recours aux médecins d’un pays européen avec des diplômes équivalents.

 

Quelques pistes de réflexion :

 -     Maintenir les services de proximité dans les communes rurales et péri-rurales pour conserver l’attractivité des villages.

-     Créer des Maisons de Santé pour répondre aux souhaits des nouveaux médecins

-     Passer des une convention à l’hôpital

-     Profiter de la télémédecine

 

A noter : à ce jour il existe 132 Maisons de Santé dans les Landes.

 

Sont intervenus et ont animé les débats au cours de cette journée riche en échanges

 -  Elisabeth BONJEAN, Maire de DAX et Présidente du « Grand DAX »

-     Hervé BOUYRIE, Maire de MESSANGES et Président de l’AML

-     Michel LAFORCADE, Directeur général de l’Agence Régionale de Santé Nouvelle aquitaine

-     Yves COULOMBEAU, Directeur de la CPAM des Landes

-     Gilles RIAUD, Sous-Directeur de la Mutuelle Sociale Agricole Sud Aquitaine

-     Xavier FORTINON, Président du Conseil Général des Landes

-     Frédéric OERISSAT, Préfet des landes

 

Ont participé aux travaux : les Maires et Maires-adjoints dont Jean Claude DUCOURNAU pour la commune de LAGLORIEUSE.

 

Dans le courant du premier semestre 2018 le Conseil municipal à l’intention de vous proposer une réunion d’information et d’échanges sur ce projet.

 

En attendant, à nous de taper à la bonne porte et au bon endroit……….

maison de sante dessin